INFOS

Stéphane Moysan à Auguste Dupouy

A l’initiative du Goéland masqué et en partenariat avec l’UPAL, l’auteur et illustrateur douarneniste Stéphane Moysan est intervenu à l’école Auguste Dupouy de Penmarc’h le 9 avril.

Au cours de la journée, j’ai eu le plaisir d’être accueilli par trois classes de niveaux différents : CE2, CE1 et CP pour terminer ! Trois tranches d’âge bien différentes mais un même enthousiasme et des questions plein la tête…

moysan2-09avril15
Le contact avait en fait commencé en amont de cette journée puisque chaque classe m’avait écrit une lettre collective. Les élèves m’ont posé un tas de questions originales après avoir étudié en classe mon dernier album « La faim des haricots » ou le précédent « Le trésor de Yannette ».
Ce qui est chouette avec les questions des enfants, c’est qu’elles partent dans tous les azimuts ! « Et pourquoi ton héroïne, c’est une fille et pas un garçon ? », «Et pourquoi tu dessines les arbres comme ça ? » ou « Et comment ça se fabrique un livre ? ».
Donc : des questions sur l’histoire proprement dite, des questions sur les illustrations et d’autres sur la genèse d’un album.
Du coup, pour partir à la rencontre des petits loustics, j’ai pris mes cahiers de brouillon, mes carnets d’esquisse, des planches originales, des épreuves de l’imprimerie, et hop ! Au boulot !

moysan1-09avril15
Dans chaque classe, on a discuté des thèmes sous-tendant les histoires (la quête du bonheur, les chaînes alimentaires…). Les plus jeunes ont beaucoup philosophé sur le statut du renard : Est-ce un animal gentil ? nuisible ? ni l’un ni l’autre ? les deux à la fois ? ça dépend, faudrait voir…
Et après la philosphie, les travaux pratiques ! chaque enfant armé d’un crayon à papier est parti à l’attaque de sa feuille à dessin. Et que ça croque des goupils, et que ça dessine des personnages en mouvement. La découverte du schéma corporel, c’est tout un programme !
Comment passer graphiquement du bonhomme tétard au pantin articulé ?
Et comment rendre un bonhomme expressif ?
Une fois lancés dans leurs dessins en train d’explorer les découvertes graphiques du jour , les enfants ne s’arrêtaient plus ! Même la cloche de la récré en a laissé plus d’un de marbre.
Un vrai bonheur… Bravo les enfants !
Et merci aux maîtresses et à l’équipe du goéland pour l’accueil aussi ensoleillé que la météo de cette journée !
Stéphane Moysan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.