INFOS

Lire et s’amuser en même temps

Le deuxième Ouiquende du Goéland Masqué approche. Pas de choix dans la date, c’est vendredi 30 et samedi 31 janvier 2015. Ne pas rater cette occasion de se dérouiller les zygomatiques et de se friser les neurones
ouiquende2

Article de bigouden.tv – 14/01/15

Tout sourire, l’emblématique président du Goéland Masqué – Roger Hélias – faisait part, ce mardi matin dans les locaux de l’accueillante bibliothèque du Triskell de Pont-l’Abbé, de sa joie à voir se délocaliser cette année un des événements hivernaux du Goéland dans la capitale bigoudène, son « deuxième port d’attache », après Penmarc’h. Car en effet, si le Goéland Masqué est surtout connu pour son festival – qui se tient lors de la Pentecôte et qui réunit en moyenne 4 000 visiteurs – il l’est peut-être moins pour l’organisation d’événements culturels populaires lors de la saison d’hiver. Ainsi, les vendredi 30 et samedi 31 janvier, trois temps forts seront proposés au public, dans trois lieux différents, sur un axe Penmarc’h – Pont-l’Abbé-Quimper ou plutôt Quimper-Pont-l’Abbé-Penmarc’h…. Le tout étant regroupé sous l’appellation « Ouiquende », dans la plus pure écriture de Frédéric Dard…

Premier temps fort à Quimper, en partenariat avec l’Odyssée des Mots, le vendredi 30 janvier à 18h00 à l’auditorium de la médiathèque des Ursulines pour une lecture-spectacle, intitulé Erika, de l’auteur A.H. Benotman, bien connu par le public du Goéland Masqué, et où il sera question d’amour, d’enfermement, d’écriture et de liberté.
Deuxième temps fort le samedi 31 janvier, à 10h30, dans la salle polyvalente du centre culturel du Triskell à Pont-l’Abbé pour une conversation ludique, joyeuse et décalée avec les écrivains de littérature noire Jean-Bernard Pouy – un fidèle du festival – et Lucas Fournier. « La forme définitive de cette rencontre est encore en gestation » sourit Marie Penn’Du, membre du Goéland Masqué et animatrice de ses jeux littéraires, « mais l’humour sera au rendez-vous, ce qui ne fera pas de mal dans ces temps troublés. »  Car en effet, tant Jean-Bernard Pouy que Lucas Fournier participent à l’émission radiophonique Les Papous dans la tête, diffusée tous les dimanches sur France Culture et où il est question de jeux avec les mots, dans une ambiance poétique et souvent décalée…..
Quant au lieu, mis à disposition par le service culturel de Pont-l’Abbé pour ce premier partenariat, il prend évidemment une signification particulière, comme l’explique sa responsable, Marie Prigent-Viegas : « Nous sommes pour cette année en posture d’accueil en mettant la salle polyvalente à disposition, mais l’idée est d’aller plus loin et de nouer un partenariat constructif dans l’avenir. » La bibliothèque municipale y est d’ailleurs entièrement associée, via Soazig Brondello et Anna de Parscau qui aura pour tâche cette année de relancer les animations avec le public, notamment le plus jeune, et les associations. De son côté, Bernard Le Floc’h, adjoint à la culture, se réjouit de voir se concrétiser « cette nouvelle étape dans la diversité des activités de la bibliothèque. C’est une ouverture qui nous donne l’occasion d’être inventif. »
Enfin, troisième temps fort samedi 31 janvier dans l’après-midi à Penmarc’h : un atelier d’écriture animé par A.H. Benotman au local du Goéland Masqué à 14h00 (inscriptions obligatoires via le site internet du Goéland Masqué) ; puis, à 17h00 au café Chez Cathy sur le port de Saint Guénolé les jeux littéraires masqués, sous l’égide de Boris Vian, avec Jean-­Bernard Pouy, Patrick Raynal, A.Hafed Benotman et Lucas Fournier. Pour un aperçu de cet exercice de style, cliquez ici ! Ce rendez-vous littéraire sera aussi le temps de la remise de la Plume Noire du Goéland Stylé et le lancement du défi littéraire du Goéland imposé (cliquez ici pour le détail).

Et Roger Hélias de lancer  : « Il faut que le grand public soit persuadé que l’on peut s’intéresser à la littérature et s’amuser en même temps. La littérature n’est pas une contrainte ! » Rejoint dans un même mouvement par Anna de Parscau : « Sans compter que la littérature policière permet d’accéder à d’autres formes de littérature. »
Et Bernard Le Floc’h de conclure : « Le Goéland Masqué est populaire et de qualité. On est adopté tout de suite et on ne vous demande pas votre carte d’identité pour entrer ! »

‘Faites quoi, vous, fin janvier ?

Pratique :
Conversation avec Jean‐Bernard Pouy et Lucas Fournier
Samedi 31 janvier à 10h30
Salle polyvalente du Triskell à Pont-l’Abbé
Entrée libre et gratuite.

Pour consulter tout le programme du ouiquende en détail, cliquez ici. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.