INFOS

Le Télégramme du 28 avril 2019. Le prix 2019 attribué à Jean-Pierre Rumeau

Le jury du Goéland Masqué à décerné vendredi son prix 2019 à Jean-Pierre Rumeau pour son premier roman noir «  Le vieux Pays «  édité chez Albin Michel.

Le jury du Prix du premier roman du Goéland Masqué s’est réuni, vendredi soir, sous la présidence de Jean Bernard Pouy. Marie-Françoise Plouhinec, présidente du Goéland Masqué, a rappelé que le jury se composait d’un président, huit représentants des bibliothèques bigoudènes partenaires et huit membres nommés par le conseil d’administration. Elle a également souligné que la parité homme-femme était respectée.

Jean Bernard Pouy a annoncé que le jury a attribué le prix 2019 du Goéland Masqué à Jean-Pierre Rumeau pour son premier roman noir « Le vieux Pays », édité chez Albin Michel.

« La sélection était d’un bon niveau. Il y a eu débat avec opposition d’arguments contradictoires pour les départager et malgré le débat animé, sans adhésion béate, le lauréat a été désigné avec une confortable majorité des voix. L’ensemble du jury est tombé sur un consensus sur le fait que ce livre ne laissera pas les lecteurs indifférents », a résumé le président. Les membres du jury, après leur délibération, ont souligné leur plaisir éprouvé pendant la lecture de ce roman très noir, très dur, tranché et radical abordant des thèmes du moment et des préoccupations actuelles. « Le vieux pays » est un thriller à l’image d’un homme dont la vie s’est arrêtée un jour de juin 1973 lorsqu’un Tupolev 144 s’est écrasé sur la ville de Goussainville anéantissant le seul être qu’il aimait…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.