INFOS

Le Télégramme du 23 février 2022

À Penmarc’h, une rencontre marquante avec Benoît Vitkine, lauréat du prix 2021 du Goéland Masqué

Marie Françoise Plouzennec, Catherine Dô Duc, Benoît Vitkine et Jean-Bernard Pouy

En mai 2021, le jury du Prix du Premier roman du Goéland masqué, présidé par Jean-Bernard Pouy, auteur de romans noirs, avait désigné Benoît Vitkine, lauréat du prix 2021 du Goéland Masqué pour son roman « Dombas » (éditions Les Arènes). Pour des raisons sanitaires, la remise du prix avait été reportée à ce vendredi 18 février, à la MPT de Penmarc’h. Ce report et l’actualité ont permis de donner une dimension exceptionnelle à cette rencontre entre les 80 personnes du public et le lauréat Benoît Vitkine, qui se laisse découvrir comme un auteur très prolifique : après « Dombas » est paru un deuxième roman « Les Loups » (éditions Les Arènes). L’auteur a annoncé qu’un troisième roman, avec Kalingrad en toile de fond, est en écriture. Ces romans sont liés les uns aux autres par un cadre géopolitique très tendu ou les acteurs sont l’Ukraine et la Russie…

Correspondant pour Le Monde à Moscou

Benoît Vitkine est correspondant pour Le Monde à Moscou, en Russie, depuis 2019. Il observe finement, en grand connaisseur, le Dombas et l’Ukraine, une région noyée dans des problématiques incroyables. L’auteur a la volonté de présenter deux visions antagonistes. Dans « Dombas » il raconte les malheurs des petites gens de cette région sacrifiée ; dans « Les Loups », il dépeint l’oligarchie ukrainienne corrompue.

La prochaine édition du Goéland Masqué aura lieu les 4, 5 et 6 juin prochains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.