INFOS

Le Télégramme du 1er juin 2022

Loeiza An Duigou écrit des histoires en breton

Loeiza An Duigou est une jeune autrice en breton, installée à Plonéour-Lanvern.

Loeiza An Duigou écrit des romans fantastiques à destination de la jeunesse. La jeune autrice, installée à Plonéour-Lanvern, sera au festival Goéland masqué, du 4 au 6 juin à Penmarc’h.

Loeiza An Duigou sort tout juste d’une résidence rafraîchissante sur l’Île Wrac’h de Plouguerneau. Elle y a passé quinze jours en compagnie de l’illustratrice Anna Duval-Guennoc. Retirées du monde, elles ont collaboré à l’écriture d’un livre jeunesse en langue bretonne. Une première. Le roman devrait sortir au mois d’octobre. Un projet qui donne du peps à Loeiza An Duigou, fraîchement installée en Pays bigouden, à Plonéour-Lanvern. La jeune autrice, née à Quimperlé, a longtemps hésité avant de prendre la plume. « C’était un rêve que je ne m’autorisais pas à le réaliser », explique la jeune femme. En 2019, c’est le déclic. L’enseignante change de voie et décide de se consacrer entièrement à l’écriture. Elle n’a pas traîné puisqu’elle a déjà publié plusieurs nouvelles et romans courts (« Kerlutig » et la suite « Oremuz », « 13 straed ar Skav-gwarc‘ h » et le dernier « Rampo » aux éditions Al Liam). Il est question de sorcellerie, de magie et de mystère. Un cocktail envoûtant dont raffolent les ados !

« La langue bretonne a le goût de la terre »

Le breton ? Une évidence pour celle qui l’a appris, toute petite, auprès de sa grand-mère et de son père avant de rejoindre l’école Diwan puis l’université à Rennes (histoire de l’art et breton). « La langue bretonne a le goût de la terre. Elle a plus de proximité avec la nature que la langue française », confie la brittophone.

Cette année, Loeiza An Duigou fourmille de projets. Elle a récemment animé des ateliers d’écriture autour du « Barzaz Breiz », en lien avec l’exposition « Barzaz Breiz, le chant de la Bretagne », au Musée départemental breton, à Quimper. Une centaine d’élèves y ont participé. Ils ont rédigé des sortes de comptines énumératives et philosophiques.

Du 4 au 6 juin, la néo-Bigoudène est invitée à Penmarc’h parmi une cinquantaine d’auteurs. Dédié au polar, le festival Goéland masqué, fait une place de choix à la littérature bretonne. Loeiza An Duigou participera avec d’autres auteurs à une table ronde, lundi, à 10 h 30, sur le thème : « Comment écrire en breton en 2022 ? ».

Contact

Mail : loeiza.anduigou@outlook.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.