INFOS

Le Télégramme du 18 octobre 2019

Pregomp brezhoneg. « Voyage dans le temps »

Les bretonnants du Goéland masqué ont assisté, vendredi, à une projection vidéo.

Pour leur premier film, « Hentoù ar sklerijenn », Claudine Souron, originaire de la Madeleine, et son mari, Jean-Pierre Durand, ont proposé un voyage dans le temps, depuis les mégalithes jusqu’aux vitraux modernes de Bazaine à la chapelle de la Madeleine.

Le second film raconte un épisode historique plus récent : le sauvetage des marins et passagers du chalutier espagnol Huerta, transportant des réfugiés républicains espagnols, pour lequel Jeanne Lucas a évoqué d’une façon émouvante ses souvenirs d’enfance.

Dans le conte « Maria Neud Du », traduit en breton par Michel Le Roy, Pierre Gouletquer raconte de façon poétique la tradition bigoudène de la broderie. Par son poème « Mémoire altérée », Kristian Le Thuaut a évoqué l’immense espace intemporel de la baie d’Audierne. Après qu’il l’ait magistralement déclamé en français, les spectateurs ont pu l’entendre en breton dans le film par la voix de Mona Le Bec.

Ces quatre films sont des joyaux qui suffisent à combler les spectateurs, mais la présence des réalisateurs, auteurs et récitants et leurs interventions ont permis de pénétrer un peu dans le monde de la création filmographique, historique et poétique. « C’est une autre belle façon de faire de l’histoire », a conclu Pierre Gouletquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.