Home / Le Goéland dans l'année / Communication / Le Télégramme du 18 mars 2023

Le Télégramme du 18 mars 2023

Avec son roman « Zone tendue », Gérard Alle livre
« un hymne à Douarnenez »

Le dernier roman de Gérard Alle, « Zone tendue », plonge le lecteur dans l’univers de Douarnenez.

« Zone tendue », c’est le titre du treizième roman de Gérard Alle, à paraître très prochainement. Dans une intrigue où des locataires sans le sou se retrouvent menacés par la spéculation immobilière, ce sont bien Douarnenez, les Douarnenistes et leurs traditions culturelles qui tiennent la vedette.

Une photo du Rosmeur sur la première de couverture, un titre qui fait écho à l’actualité autour de la tension immobilière : pas de doute, le dernier roman de Gérard Alle, « Zone tendue », nous plonge bien à Douarnenez. Dans ce court ouvrage de 96 pages, incisif et agréable à lire, le cinéaste et auteur douarneniste déroule l’histoire de Lola, intérimaire en conserverie, et Axel, jeune slameur qui vit avec sa mère. Ils sont les locataires d’une même bâtisse insalubre, qui fait pourtant l’objet des convoitises d’un agent immobilier sexagénaire. « C’est vrai que ça peut paraître calé sur l’actualité, mais en réalité, le livre devait sortir il y a un an sous un autre titre », précise Gérard Alle.

« Un sujet épineux »

Si le romancier a souhaité s’emparer du sujet de la tension immobilière et des locations saisonnières, c’est pour mieux écrire, en partie en parler douarneniste, son amour pour cette ville où il vit depuis de nombreuses années. « C’est une forme d’hymne à Douarnenez, avec des personnages un peu archétypiques des gens que l’on y croise. La spéculation immobilière, c’est un sujet épineux et pas qu’à Douarnenez. Le problème, c’est que cela devient impossible pour les catégories populaires d’accéder à la propriété aujourd’hui. Le risque, c’est de voir les villes perdre leur identité et on n’a pas envie que cela se produise ici », développe l’écrivain.

Quand la lutte « nourrit la vie sociale »

Alors, pour décrire la cité aux trois ports, il plonge le lecteur parmi toutes les festivités qui en font le sel, les groupes de rock qui la font résonner, ou les luttes qui contribuent à souder les habitants entre eux. « Même quand les gens perdent un combat, le fait de s’allier et de soutenir une même cause, ça nourrit une vie sociale », considère Gérard Alle. Et même s’il revendique d’avoir écrit un livre de fiction, les suiveurs assidus de l’information locale n’auront aucun mal à mettre un nom réel sur quelques personnages de l’intrigue.

« Encore de la publicité »

Publié aux éditions In8, une société béarnaise, au sein d’une collection nommée Polaroid et dédiée aux romans courts, le livre devrait être distribué dans de nombreux points de vente dans toute la France. « C’est très bien mais cela risque de faire encore de la publicité pour Douarnenez », plaisante l’auteur. Le lancement officiel restera local toutefois : Gérard Alle ira présenter son livre à la librairie L’Angle rouge, le vendredi 17 mars, à 19 h 30, et le lendemain à la Maison de la presse, de 10 h 30 à 12 h 30.

Pratique

« Zone tendue », de Gérard Alle, aux éditions In8. 96 pages, 8,90 €.

Check Also

Du podcast à la série, la série noire est partout !…

Rencontre « Du podcast à la série, le roman noir est partout !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.