INFOS

Le Télégramme 11 avril 2022, 1 er Prix du roman policier

À Penmarc’h, le prix 2022 du Goéland masqué attribué à « Alabama 1963 »

Le jury du goéland masqué et son président Jean-Bernard Pouy et Marie Françoise Plouzennec, présidente de l’association du Goéland Masqué

Le jury du Goéland masqué, présidé par Jean-Bernard Pouy, s’est réuni vendredi pour décerner le prix 2022 du premier roman policier. Trois finalistes étaient en lice : Yann Lespoux pour « Presqu’îles » (Agullo Éditions) ; Ludovic Manchette et Christian Niemiec pour « Alabama 1963 » (Éditions du Cherche Midi) et Bernard Petit, auteur de « La Traque » (Fleuve Noir). Avant d’annoncer le nom du lauréat, le président a qualifié la cuvée 2022 d’exceptionnelle avec « trois livres différents, trois techniques d’écriture, trois bons livres ».

Jean Bernard Pouy s’est félicité de la qualité des débats très forts en argumentations et échanges courtois. Le jury s’est prononcé dès le premier tour, à la majorité des suffrages exprimés, en faveur d’« Alabama 1963 » de Ludovic Manchette et Christian Niemiec. « « Alabama 1963 » est un livre plaisir qui par l’intérêt des personnages, émouvants, entraîne le lecteur vers une réflexion sur le racisme. C’est un roman d’actualité avec une écriture exceptionnelle qui s’inspire des romans US de 1963 qui soutenaient la lutte des Noirs pour leur reconnaissance », a commenté le président.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.