INFOS

Gilles DEL PAPPAS.

Né de père Grec et de mère Italienne, DEL PAPPAS est un vrai Marseillais. Pure huile d’olive! Né en 1949 au Racati, un quartier populaire de la cité phocéenne, il passe une enfance heureuse de gamin des rues, ambiance que l’on retrouve parfois au détour de ses romans.

Il s’intéresse très tôt à l’image, la photographie tout d’abord, puis le cinéma. Et c’est par celui-ci qu’il appréhende l’écriture. Comme ses lointains ancêtres phocéens, DEL PAPPAS, a su très jeune quitter Marseille, son « Omphalos », pour parcourir le monde…

L’Amérique du Sud, le Maghreb, L’Afrique, L’Inde… Ailleurs n’est jamais trop loin pour ce voyageur, sans cesse en quête de nouvelles cultures et de nouvelles rencontres. Mais DEL PAPPAS, c’est aussi un amoureux de la mer, du soleil, des garrigues, de Marseille, des odeurs, des lumières, sans oublier la cuisine bien sûr  pour laquelle il est toujours partant, dès qu’il s’agit de partager une sardinade entre amis.

Depuis dix ans DEL PAPPAS se consacre entièrement à l’écriture. Le Baiser du Congre, son premier roman (Editions Jigal) a été chaleureusement salué par la critique et nominé au Prix Polar 98.

En Février 2002, les académiciens Marseillais l’ont distingué en lui ont donnant le Grand prix de Provence pour l’ensemble de son œuvre et en 2007 la ville d’Aubusson lui a attribué le prix du polar. En 2010 la ville de Sablet lui remettra le grand prix pour l’ensemble de son œuvre.

Attila et la guillotine sèche est sorti en septembre 2016 aux Éditions Vanloo.

Par ailleurs auteur de la nouvelle « Tout le monde aime la police  » dans le recueil sur Mai 68

Dimanche 20 mai – 15:00 – le port à Saint-Guénolé

Lecture de Sous la plume d’un ange

Par Gilles Del Pappas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.