INFOS

4ème Ouiquende

4ème OUIQUENDE du GOÉLAND MASQUÉ 20, 21 et 22 JANVIER 2017

Texte Marie Penn’Du

 

Au treizième festival sont nés les Jeux littéraires masqués du Goéland, dits JOLiMaGo ou JLM, un divertissement visant à prendre la culture polar par le bout de l’Oulipo. La formule rencontrant le succès, il fut proposé en 2014 une session hivernale de JLM qui, s’étoffant, devint le Ouiquende, un mini-festival associant rencontres en médiathèque, séances de cinéma, lecture musicale, etc. Ce fut l’occasion au fil des années de collaborations de travail avec la médiathèque de Loctudy, le cinéma Eckmühl de Penmarc’h, la bibliothèque de Pont L’Abbé, la médiathèque « des Ursulines » de Quimper et les Aprèm’Jazz.

Cette année, par le concours de la web-radio l’Oufipo, l’aventure sera également brestoise avec la médiathèque de Saint Marc.

Jean-Bernard Pouy et Patrick Raynal sont de la fête des JLM depuis le début.

Bien que n’appartenant pas au milieu du roman noir, Lucas Fournier, Hervé Le Tellier et Paul Fournel les ont rejoints, pour avoir écrit respectivement Mort de rire, La disparition de Perek et Avant le polar.

C’est ainsi que le quatrième Ouiquende célèbrera la littérature polychrome avec deux auteurs majeurs du roman noir (Jean-Bernard Pouy et Patrick Raynal), des membres des Papous dans la tête, (Lucas Fournier, Hervé Le Tellier, Jean-Bernard Pouy ; Paul Fournel en fit partie également) et des oulipiens (Hervé Le Tellier et Paul Fournel – ce dernier est président de l’Oulipo depuis 2003).

Enregistrement TV « Chez Cathy » de l’interview de Marie Penn’Du pour Tébéo programmée vendredi 20 janvier à 19h15

Les réjouissances du Ouiquende

DES ATELIERS D’ECRITURE

Samedi 21 janvier à 14H30 à la Médiathèque des Ursulines à Quimper

En partenariat  avec la médiathèque, un atelier animé par Paul Fournel et Hervé Le Tellier.
Sur inscription au 02 98 98 86 60.

Dimanche 22 janvier à 10H30 à la Salle de l’UPAL à Penmarc’h

Un atelier animé par Patrick Raynal. Inscription en cliquant ici

DES JEUX LITTERAIRES

À la médiathèque de Brest-Saint Marc, le vendredi 20 janvier à 20 heures 30, en partenariat  avec la médiathèque :

Jeux littéraires sous l’égide de Raymond Queneau, avec Paul Fournel, Hervé Le Tellier, Jean-Bernard Pouy et Patrick Raynal. Où l’on pourrait voir un type genre girafe avec un galurin bizarre croiser Zazie dans un drôle de tram’. Sur inscription au 02 98 00 89 80.

Au château de Pont L’Abbé, le samedi 21 janvier à 10 heures 30, en partenariat avec la bibliothèque de Pont L’Abbé :

Carte noire à Lucas Fournier et Jean-Bernard Pouy. Un divertissement nommé désir ?

Au café « Chez Cathy » à Saint Guénolé-Penmarc’h, le samedi 21 janvier à 18 heures 30 :

Jeux littéraires masqués, avec Paul Fournel, Lucas Fournier, Hervé Le Tellier, Jean-Bernard Pouy et Patrick Raynal. Quand licence lui est donnée d’explorer l’essence de la rencontre, la littérature noire, rouge ou blanche se teinterait-elle de rose coquin ?

 

LES ECRIVAINS INVITES

 

 Paul FOURNEL

Né à Saint-Etienne, il a longtemps été éditeur (chez Ramsay et Seghers entre autres). Il a été Président de la Société des gens de Lettres. Il a dirigé l’Alliance française de San Francisco. Il a été attaché culturel au Caire et à Londres.

Il est maintenant écrivain à plein temps et cycliste le reste du jour.

Pendant son troisième plein temps, il préside l’Oulipo.

Parmi ses ouvrages, des romans : Jason Murphy, La Liseuse, Un homme regarde une femme, Foraine, Chamboula ; des nouvelles : Les petites filles respirent le même air que nous, Les grosses rêveuses, Les athlètes dans leurs têtes, Les manières douces de Profane Lulu ; du théâtre : Foyer Jardin ; des essais : Guignol, Poils de Cairote, Besoin de vélo, Anquetil tout seul ; de la poésie : Toi qui connais du monde, Terines d’Amérique.

 

Jean-Bernard POUY

Ancien animateur socio-culturel et prof de dessin, diplômé en Histoire de l’Art, il a contribué dans le milieu des années 80 au renouveau de la Série Noire qui a fêté ses 70 ans. L’homme aux 110 polars a créé Le Poulpe dont les tentacules tendraient à faire oublier qu’il a lancé moult autres collections, telles Suite Noire et Vendredi 13 aux Editions La Branche. C’est d’une écriture au plaisir communicatif, toujours jeune et renouvelée, que ce militant anar du Noir réjouit ses lecteurs de romans à contraintes. On le reconnaît à son style à l’oralité sans pareille, et aux motifs récurrents de ses romans, par exemple le cinéma expérimental, la peinture, le rock, les trains et … les vaches.

 

Patrick RAYNAL

Issu de la Gauche Prolétarienne, diplômé en Lettres Modernes à Nice où il situe ses premiers romans en s’inspirant de son expérience d’agent d’assurances, il devient critique littéraire à Nice-Matin. Il s’impose comme spécialiste de la littérature américaine en proposant à Télérama un reportage sur les écrivains du Montana et écrit ensuite pour Le Monde des Livres. Troisième directeur de la collection Série Noire aux Ed. Gallimard, il a créé la collection La Noire, puis Fayard Noir. Egalement traducteur et enseignant, il poursuit néanmoins son œuvre de romancier (Pour n’en citer qu’un, Retour au noir est sous forme d’exercice de style un magistral hommage à The Long Goodbye de Raymond Chandler).

 


Hervé LE TELLIER

Il est entré à l’Oulipo en 1992. Il est collaborateur del’émission deFrance-Culture « Les Papous dans la tête ». Il est Docteur en linguistique, a écrit pour Le Monde en ligne et enseigne le journalisme à Paris III et les pratiques rédactionnelles à Paris V.

Ses trois derniers romans parus explorent les thèmes du sentiment amoureux. D’autres travaux mettent en série des textes courts autour d’une contrainte (parfois cachée). Sa « traduction » des Contes liquides de Jaime Montestrela a reçu en 2013 le Grand prix de l’Humour noir. Son dernier livre, Moi et François Mitterrand raconte l’histoire de la relation épistolaire entre le narrateur et l’ancien président de la République ; dans une mise en scène de Benjamin Guillard, il sera interprété par Olivier Broche au théâtre de Quimper le 10 mai 2017

 

Lucas FOURNIER

Né à Lamalou-les-bains, il est romancier et essayiste.

Il a sans nul doute été formé à la meilleure école de l’humour élégant.

En témoignent un roman Mort de rire et des essais au titre éloquent, C’est nouveau, ça vient de sortir : traité de néopathie, Crac-crac, théorie générale du sexe et de la politique,

C’était tellement mieux avant.

Il participe à l’émission de France culture Des Papous dans la tête