INFOS

Martyn Waites

Share Button

(Newcastle- Angleterre)

martyn_waitesAujourd’hui « Né sous les coups » est le seul roman de Martyn Waites publié en français. Paru en juin 2013 chez Rivages, il a obtenu en 2014 le Grand Prix du meilleur Roman Noir Etranger au festival de Beaune. Martyn Waites a également participé à « Londres Noir » recueil de nouvelles publié sous la direction de Cathi Unsworth aujourd’hui disponible chez Folio.

L’œuvre de Martyn Waites est assez conséquente en anglais. Elle se compose essentiellement de deux séries de quatre romans avec deux héros récurrents : les journalistes Joe Donovan et Stephen Larkin. Par ailleurs, avec son épouse, il a publié, dans un genre différent, quatre autres romans( sous le peudonyme de Tania Carver ) au Livre de poche.

Quelques mots sur « Né sous les coups » :

C’est l’histoire de Coldwell (ville imaginaire mais représentative des Pays Noirs), de Newcastle et de cette Angleterre du Nord-Est très éloignée de la capitale et ceci à deux époques :

1984 : le temps de Eurythmics, des Smiths, de Brian Ferry mais aussi de Duran Duran et de Frankie goes to Hollywood .Le temps des passions populaires à Saint James Park, stade de football mythique de Newcastle . Mais c’est aussi l’époque de la grande grève des mineurs commencée en mars pour s’opposer à la fermeture systématique des puits décidée par le gouvernement Thatcher. Au coeur du roman dans un chapitre d’une force exceptionnelle, Martyn Waites nous décrit la guerre sociale, le travestissement des faits par la BBC qui présente les ouvriers comme des animaux sauvages que l’on doit maîtriser par tous les moyens.

En 2001, le résultat est terrible. A Coldwell friches industrielles, misère sociale, trafic de drogue, abandon des plus démunis, société déstructurée sont les marques les plus terribles du paysage urbain. Les communautés traditionnelles ont été éradiquées au profit des yuppies et des trafiquants qui étalent leur luxe dans de nouveaux quartiers rénovés.

On retrouvera, à ces deux moments de l’Histoire les principaux protagonistes du roman Parmi eux,le journaliste Stephen Larkin et l’ancien footballeur professionnel des Magpies Tony Woodhouse « héros positifs » aux prises avec la réalité la plus sordide du quotidien.

Cet ouvrage de Martyn Waites n’est pas un OVNI dans la littérature Noire anglaise .On ne peut manquer de faire des rapprochements avec l’œuvre exceptionnelle de David Peace ou celle de Cathi Unsworth. Par ailleurs, dans un autre domaine comme le cinéma, Ken Loach, Mike Leigh ou Mark Herman dans les « Virtuoses » ont évoqué de semblables thématiques.

Dans la chanson, quelques interprètes peu connus en France :

Billy Bragg « Which side are you on ? » « Thatcherites »

Pulp : « Last days of the miners strike »

Martyn Waites sera sur le festival le temps du week-end. Il participera avec Graham Hurley à la rencontre chez Cathy le dimanche 24 mai à partir de midi

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *