INFOS

Les Prix Littéraires – Archives

2016

2016

Sous la présidence de Jean-Bernard POUY, le Prix du Goéland Masqué 2016 a été décerné le vendredi 1er avril à Sophie HENAFF pour son roman « Poulets Grillés » (Albin Michel).

 

2015

2015

Sous la présidence de Jean-Bernard POUY, le Prix du Goéland Masqué 2015 a été décerné le vendredi 17 avril à Nicolas MATHIEU pour son roman « Aux Animaux La Guerre »

aux-animaux-la-guerre«Aux animaux la guerre» de Nicolas MATHIEU (Actes Sud)

La présélection dans les 8 bibliothèques du Pays Bigouden Sud (Plomeur, Pont- L’Abbé, Combrit, Loctudy, Plobannalec, Treffiagat, Le Guilvinec et Penmarc’h ) nous ont permis de récolter 351 fiches de lecture dont 139 (39,60%) commentées.

prix2015

Les 2 autres ouvrages sélectionnés pour le Prix 2015 (par ordre alphabétique du nom de l’auteur) :

terminus-belz

«Terminus Belz» d’Emmanuel GRAND (Ed. Liana Levi)

YERULDELGGER

«Yeruldelgger» de Ian MANOOK (Albin Michel)

2014

2014

Le Prix 2014 a été attribué à

Hubert TÉZENAS pour « L’or de Quipapà » (Édition L’Écailler)

 

  Ça sent la corruption et la bagasse dans la fournaise de cet automne 1987 au Pernambouc. Alberico Cruz, agent immobilier à Recife, se trouve accusé à tort du meurtre de Policarpo, président du syndicat des travailleurs de Quipapà. Aidé du journaliste Osvaldo Lamenza, il va découvrir que violence et mise en esclavage sont de règle dans le monde des seigneurs de la canne, encouragés par la politique d’indépendance énergétique du pays basée sur la production de ce carburant dit écologique, le bioéthanol.

La sobriété de l’écriture de Hubert Tézenas sert une histoire bien structurée, avec des personnages crédibles et une fin qui ne donne pas dans l’angélisme.

La narration au présent de l’indicatif, dans de courts chapitres, se fait à la troisième personne pour accompagner A. Cruz dans son enquête, et à la première personne pour témoigner de la folie de Kelbian Carvalho, fils d’un riche planteur.

 Marie Pen’Du

Orquipapa_couv_3

2013

2013

Le Prix du Goéland Masqué a été attribué à Karim MISKE (Editions Viviane HAMY) pour ARAB JAZZ

Karim Miske_1b

arab-jazzÀ Paris, le 19 est un arrondissement des plus cosmopolite : sushis kasher, restaurant turc, coiffeur juif, libraire arménien…
Seul Ahmed Taroudant demeure à l’écart : prisonnier de son histoire, rêveur, lecteur fou de polars… jusqu’à ce qu’il découvre le corps affreusement mutilé de sa voisine et amie, Laura Vignola, attaché au-dessus de son balcon. Il comprend vite qu’il constitue le coupable idéal. L’horreur de la situation l’extirpe de sa léthargie, et il va collaborer avec les lieutenants de la Crim’ qui mènent l’enquête, la flamboyante Rachel Kupferstein et le Breton Jean Hamelot. Les imaginations s’enflamment. Mais, ensemble, ils détiennent les éléments pour décrypter cette mort. Un meurtre symbolique exécuté par un fou de Dieu loubavitch ou salafïste ? Qu’en est-il du père de Laura, Témoin de Jéhovah, dont l’influence s’étend jusqu’à New York ? Quel rôle joue le Godzwill, cette si jolie pastille qui traverse les frontières ?

Foisonnant, pétri de sons, de musiques et de parfums, Arab Jazz est le premier roman de Karim Miské. Né en 1964 à Abidjan d’un père mauritanien et d’une mère française, il réalise depuis vingt ans des documentaires sur des sujets aussi divers que les néo-fondamentalismes juif, chrétien et musulman, la surdité ou la bioéthique.

2012

2012

« Le jaguar sur les toits » de François ARANGO (Métailié)

jaguar.jpg

« Le jaguar sur les toits » est un livre bien écrit, il est vivant et l’on y apprend plein de choses. C’est un thriller avec beaucoup d’action et des personnages trés intéressants. Il nous transporte dans un monde assez méconnu, à Mexico. L’auteur connait parfaitement les civilisations aztèques et mayas dont les pratiques de sacrifices humains sont intégrées à l’intrigue. On y trouve des truands en col blanc et se noue une histoire d’amour traitée de manière pudique.

Jean-François COATMEUR

2011

2011

Ilot mortel à Trégastel, Prix du Goéland Masqué 2011
Bernard ENJOLRAS
pour « Ilôt mortel à Trégastel » (Editions Bargain)

 

2010

2010

Noir dessein en verte Erinn
En 2010, le Prix du Goéland Masqué fut remis à Laurence FONTAINE pour son livre « Noir dessein en verte Erinn »

(Editions Yoran Embanner)

 

 

2009

2009

Maryse RIVIERESous le signe de la souris

pour son livre « Sous le signe de la souris » (Liv’Editions)

2008

2008

Yvon COQUIL remporta le Prix du Goéland Masqué pour son livre « Black Poher » (Editions Barbu)

Black PoherYvon Coquil

2007

2007

Le Prix 2007 du Goéland Masqué a été attribué à Claude BATHANY
pour « Last exit to Brest » aux Editions Métailié

last exit to brest Claude Bathany

2006

2006

En 2006, c’est Anne Solen Kerbrat Personnic et son « Dernier tour de manège à Cergy » qui obtint le prix
Editions du Valhermeil – collection Qui ?

Dernier tour de manège à cergy anne solen kerbrat personnic

2005

2005

isabelle-amonou

 

En 2005 vit pour la première fois une femme lauréate :

c’est Isabelle AMONOU qui fut récompensée pour

« Morts fines à Morlaix » (An tu all ar mor)

2004

2004

raisinéAlain VINCE pour son ouvrage
« Du raisiné sur le p’tit lu » (Terre de brume)
  

2003

2003

En 2003 c’est le roman de Jérôme BUCY, « Jérusalem interdite » (Liv’poche) qui a eu le prix

jerusalem

2002

2002

patates2002 le jury a récompensé Gérard ALLE pour son livre : « Il faut buter les patates » (Ultimes Polar)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *