INFOS

Hubert Tézenas (prix du Goéland Masqué 2014)

Hubert_Tezenas_1

Samedi 26 avril, après une vive dicussion préalable, les opinions étaient très tranchées : certains détestant tel livre, d’autres l’adorant, les 16 membres du jury (dont 8 représentants des bibliothèques bigoudènes), ont attribué d’une façon très nette le prix littéraire du Goéland Masqué 2014 à « L’or de Quipapá » de Hubert Tézenas, aux éditions L’écailler. Rappelons que le prix récompense un premier roman noir.

Pour Jean-François Coatmeur, président du jury, « c’est un livre d’action, ça se passe au Brésil, qui décrit un milieu assez effrayant, dans lequel les forces du mal sont très présentes. Un livre de violence, mais aussi contre la guerre, avec une intrigue très riche. Le fond est suprêmement intéressant, et la forme, une écriture très maîtrisée correspondant parfaitement au style de l’histoire. C’est un livre qui trouvera ses lecteurs ! Un bon cru ! »

De son côté, Catherine Le Ferrand, vice-présidente du Goéland Masqué, trouve que « des trois livres encore en compétition, c’est celui qui correspondait le mieux aux critères du Goéland Masqué. Il a les défauts d’un premier roman, et les qualités d’une écriture d’écrivain. Avec une maîtrise de l’histoire, du drame et des personnages. Il y a de la tragédie, des sujets de société. On est vraiment dans le noir, les sujets sont très violents.On sent qu’il y a du talent derrière, qui ne demande qu’à se développer… Notre rôle, c’est cela : donner sa chance à un auteur qui n’a pas encore été reconnu.» Gageons qu’Hubert Tézenas le sera.

Le prix sera remis à l’auteur lors de l’inauguration du 14e Festival international du Goéland Masqué, le 7 juin prochain, salle Cap Caval à Penmarc’h.

Orquipapa_couv_3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *