INFOS

Elsa Marpeau

Share Button

Née en France en 1975, Elsa Marpeau, agrégée de lettres (ancienne élève de l’Ecole Normale de la rue d’Ulm), a grandi à Nantes et vécu à Paris et Singapour.

Son œuvre s’ancre dans le réel. Au départ de ses quatre derniers romans : une rencontre avec un médecin urgentiste, l’affaire Coupat, sa propre expérience ou une archive de l’INA.

 Les Yeux des morts, Gallimard, coll. « Série Noire », 2010 Prix du Roman noir BibliObs/Nouvel Obs 2011, Prix Sang d’Encre des Lycéens 2011, se déroule dans le service d’urgences de l’hôpital Lariboisière.

 Black blocs, Gallimard, coll. « Série Noire », 2012, explore le milieu des autonomes qui luttent à leur manière contre le capitalisme, par exemple les casseurs de fin de manif’.

 L’Expatriée, Gallimard, coll. « Série Noire », 2013. Prix Plume de Cristal du roman noir 2013 à Liège.L’« Arabe blond » est retrouvé mort dans la piscine d’une résidence de Singapour. Tout accuse sa maîtresse, Elsa, que seule une servante philippine sera en mesure d’aider. La solitude et la rancœur des femmes expatriées sert de toile de fond à cet ouvrage, dans un mélange des genres, autobiographique et polar. L’inversion de la relation de domination entre la femme blanche et sa maid ,- une sorte de The Servant au féminin -, illustre 
le renversement des rapports entre l’Asie et l’Europe.

 Et ils oublieront la colère, Gallimard, coll. « Série Noire », 2015. Dans l’Yonne, un professeur d’histoire, obsédé par le mauvais sort fait aux femmes à la Libération, est assassiné, à l’endroit même où s’était enfuie en 1944 une femme qui allait être tondue. Cette enquête menée par une gendarme montre comment la barbarie du passé, refoulée, fait retour dans la violence contemporaine.

 Autres publications :

Des crocodiles dans les égouts, et autres légendes urbaines, Poche, 2006

Antigone” de Sophocle, J. Bousquet, M. Vacquelin et Elsa Marpeau (2005)

Les Diaboliques” de Jules Barbey d’Aurevilly, Marc Robert et Elsa Marpeau (2006)

Carpe diem : l’art du bonheur selon les poètes de la Renaissance, collectif (2006)

Petit éloge des brunes Ed. Gallimard 2013
Elsa Marpeau participera à une rencontre avec Nicolas Mathieu, Roger Martin et Ian Manook le samedi 23 mai à 16 H 30, esplanade de la salle Cap Caval

Paul Eluard « Comprenne qui voudra » poème de 1944 publié dans le recueil « Au rendez vous allemand » …repris par Pompidou en 1969 dans sa conférence de presse. Il s’exprime sur le suicide de Gabrielle Russier

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *